PAU Innovation Challenge | Discours d'ouverture de S.E. Prof Sarah Anyang Agbor

|   PAUSS

Votre Excellence l'Ambassadeur d'Allemagne

Mme la directrice du département du capital humain, de la jeunesse et du développement des compétences à la BAD,

Le recteur par intérim de l'Université panafricaine

Les directeurs des instituts de l'UPA,

Les recteurs des universités hôtes des instituts de l'UPA,

Vos Excellences, les membres du gouvernement des pays hôtes,

Invités, Médias

Mesdames et Messieurs, en vos titres et grades respectifs,

Au nom de l'Union africaine et du Président de la Commission de l'Union africaine, S.E. Dr. Moussa Faki Mahamat, permettez-moi tout d'abord d'exprimer ma sincère gratitude à toutes les personnes qui ont travaillé sans relâche à l'organisation de cet événement, et de féliciter tous les participants, en particulier nos 08 équipes finalistes desquelles sortiront les gagnants à la fin de cet événement, ainsi que tous les étudiants, les anciens étudiants et le personnel de l'UPA qui partagent la conviction d'une Afrique meilleure, tout en étant engagés dans l'Agenda 2063 de l'UA - L'Afrique que nous voulons.

Je tiens également à remercier chaleureusement nos partenaires : La BAD et la GIZ, non seulement pour le parrainage de ce concours, mais aussi pour leur soutien continu au développement de l'Université panafricaine.

Je suis très heureuse d'être ici aujourd'hui pour la grande finale de la 1ère édition du concours de la meilleure innovation de l’UPA. Cet événement est organisé conjointement par le Rectorat de l’UPA, PAUWES avec le soutien de la GIZ et de la Banque Africaine de Développement. Ma gratitude va également à l’endroit du Ministère Allemand BMZ et au Ministère Algérien de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique.

Le concours de la meilleure innovation de l’UPA est une initiative qui me tient à cœur car il traduit ce que l’UPA essaie de réaliser.

L'idée maîtresse de ce concours est de sensibiliser les étudiants et les anciens de l'université Panafricaine à l'innovation et de promouvoir l'esprit d'entreprise non seulement à l'université, mais aussi en Afrique. L'orientation stratégique de l’UPA est orientée vers la poursuite de l'excellence en vue d'atteindre les normes internationales permettant à l'UPA de se hisser à une position de force lui permettant de contribuer directement à la transformation du continent, comme cela est envisagé par l'Agenda 2063 et articulé dans des stratégies telles que CESA 2016-25, STISA 2024, la stratégie continentale d'EFTP et le plan stratégique de l'UPA (2020-2024)

L’UPA a créé les pôles d'entrepreneuriat panafricains, une plateforme visant à impulser le développement des compétences et l'entrepreneuriat à travers le continent par l'organisation d'événements multipartites en collaboration avec différents partenaires. Les diplômés de L’UPA représentent non seulement tous les États membres de l'Union africaine, mais ils sont dotés d'une solide connaissance des défis actuels et futurs de l'Afrique, ainsi que des solutions visant à les surmonter. Ils seront en effet les premiers défenseurs de l'intégration et du développement de l'Afrique.

Ce concours incarne l'une des missions les plus importantes de l'UPA : identifier les besoins et les problèmes les plus pressants du continent africain, renforcer le dialogue et la coopération avec les décideurs politiques, le secteur privé et la société civile afin d'apporter des solutions innovantes et viables. Cette mission est essentielle pour nous, car elle traite des problèmes concrets des communautés africaines.

Grande est ma joie de constater que parmi les 69 projets soumis par les équipes concurrentes des quatre instituts de l’UPA, de nombreux chefs d'équipe étaient soit d’anciennes élèves ou des étudiantes. Ces projets couvraient de nombreux domaines pratiques tels que l'agriculture, la fabrication, les énergies renouvelables, le commerce et la vente au détail, les plateformes et les applications, ainsi que d'autres services. L'ensemble du processus de ce concours a respecté les piliers de l'UA en termes de transparence, d'absence de conflits d'intérêts, de répartition régionale et de genre, afin de garantir une compétition équitable entre les participants.

Nous célébrons nos 08 équipes finalistes, jeunes innovateurs modernes, qui ont participé à ce prestigieux concours en tant qu'Africains et champions de l'UPA.

Je voudrais également rappeler à nos participants et à notre public que la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf) est désormais une réalité qui favorise le commerce interafricain, élargissant ainsi l'arène dans laquelle les innovateurs et les jeunes entreprises africaines d'aujourd'hui seront en compétition afin d’offrir un meilleur avenir à l'Afrique.

La qualité et la diversité des projets innovants de la communauté de l'UPA lors de ce concours de l'innovation consolident la position de l'UPA en tant que centre pour les innovateurs et les jeunes entrepreneurs africains afin de développer et de faire évoluer leurs start-ups vers les marchés mondiaux.

 

Ce concours a été réalisé dans le cadre des restrictions de voyage et de confinement en raison de la crise sanitaire mondiale exceptionnelle et grave causée par la COVID-19. L'Afrique et le monde ont besoin d'idées innovantes et pertinentes, en particulier dans un monde qui a révélé sa vulnérabilité et son besoin croissant de résilience.

La pandémie COVID- 19 nous a contraints à transformer la grande finale de la première édition du concours de la meilleure innovation en un événement entièrement en ligne. Cette contrainte s'est transformée en une énorme opportunité pour nos finalistes qui ont ainsi bénéficié d’une visibilité continentale de leurs idées, ont eu l’opportunité d'attirer plus d’investisseur en capital-risque et de renforcer leurs réseaux et partenariats potentiels pour la croissance de leurs start-ups.

 

Permettez-moi donc de féliciter, une fois encore, tous les participants et d'exprimer ma gratitude aux organisateurs. Enfin, et c'est important, je voudrais remercier de tout cœur les responsables de la Banque africaine de développement pour avoir fourni les ressources financières permettant de récompenser les trois premières équipes gagnantes.

Je vous remercie très sincèrement de votre attention.