RENCONTRE ENTRE LE COMMISSAIRE ESTI ET LES MINISTRES NIGERIANS

|   PAU

Ibadan, Nigeria : En visite de travail au Nigeria du 3 au 9 avril 2022, le Commissaire de l'UA en charge de l'Education, des Sciences et Technologies et de l'Innovation (ESTI), S.E. le Professeur Mohammed Belhocine, a été reçu en audience respectivement par le ministre nigérian des Sciences, Technologies et de l'innovation (STI), le ministre de l'Education, et le ministre des Affaires Etrangères, le 7 avril 2022.

Reçu par S.E. Dr. Ogbonnaya Onu, Ministre des Sciences et Technologies et de l'Innovation et ses collaborateurs, le Commissaire a présenté le département ESTI et rappelé son mandat. Il a également présenté l'Université panafricaine (UPA) et l’Institut panafricain des sciences de la vie et de la terre (PAULESI), pôle ouest-africain de l’UPA, abrité par le Nigeria. Il a mis en exergue sa pertinence et sa valeur ajoutée pour le continent et a souhaité que les États membres contribuent davantage à cette initiative phare de l'UA.

Le Commissaire a en outre informé le ministre de la prochaine réunion du comité technique spécialisé sur la science, la technologie et l'innovation (SC-STI) qui se tiendra très prochainement et a dit compter sur la participation active du Nigeria.

Prenant la parole à son tour, le Dr Ogbonnaya Onu a souligné l'importance de la STI pour le développement de l'Afrique et la nécessité de créer un environnement favorable à la croissance de la STI sur le continent. Il a également déclaré que le ministère de la STI soutient la mise en œuvre des programmes de l'UA et a l'intention de poursuivre sur cette lancée et notamment par la participation active aux travaux du Comité technique spécialisé. Il a par ailleurs mentionné la mise en œuvre progressive au Nigeria de la décision du Conseil exécutif de l'UA d'allouer 1% du PIB à la STI, révélant que le gouvernement nigérian alloue actuellement 0,5% de son PIB à la STI, un progrès par rapport aux années précédentes.

Le Commissaire et sa délégation ont ensuite été reçus par M. David Gende, directeur des ressources humaines au ministère de l'Éducation, représentant S.E. Mallam Adamu Adamu, ministre de l'Éducation, empêché.

Prenant la parole, le Commissaire a exprimé ses remerciements au gouvernement nigérian pour avoir accueilli le (en toutes lettres svp) (STRC) et le PAULESI et a salué son soutien et son engagement dans la construction du nouveau bâtiment administratif du PAULESI. Il a également mentionné l'événement baptisé WorldSkills Africa Swakopmund 2022 (WSAS2022), un événement récent consacré à la formation professionnelle des jeunes organisé par WorldSkills Namibia en partenariat avec WorldSkills International et l'Union africaine, et a exprimé la volonté de voir le Nigeria participer à ce mouvement et aux prochaines éditions. Il a conclu en annonçant le prochain Comité Technique Spécialisé sur la Science, la Technologie et l'Innovation (STC-STI), qui aura lieu dans quelques mois et a dit compter sur la participation active du Nigeria.

À son tour, M. David Gende a pris note de la prochaine réunion du STC-STI. Faisant référence à l'événement WorlSkills, il a révélé que le Nigéria a mis en place un programme national permettant aux jeunes de pouvoir s’insérer dans l’économie et de créer de la valeur ajoutée grâce à la formation professionnelle, et a exprimé le souhait de rejoindre bientôt les niveaux internationaux. Il a également ajouté que le gouvernement s'attaque actuellement à des questions telles que la migration et la jeunesse.

Il convient de noter qu'un représentant du Fonds d'affectation spéciale pour l'enseignement supérieur (TETfUND) prenait également part à la réunion. Lorsqu'il a pris la parole, il a rappelé le soutien du fonds à la construction du bâtiment administratif de PAULESI et a déclaré que le TETfund était prêt à promouvoir PAULESI et le club d'entrepreneuriat.

La dernière réunion s'est tenue avec S.E. Geoffrey Onyeama, ministre des Affaires étrangères, qui a chaleureusement accueilli le Commissaire, rappelant son élection en octobre dernier et sa participation au processus en tant que membre du Conseil exécutif de l'UA.

Il a salué les réunions que le Commissaire a eues avec les Ministres de la STI et de l'Education, à la suite du briefing du Commissaire à ce propos.  Au cours de la discussion, le ministre a souligné que le Nigeria avait redéfini sa politique en matière de STI, sur la base d'une nouvelle vision et d'une feuille de route qui pourraient être mises au service du développement du continent. Il a insisté sur la nécessité pour les États africains de repenser la STI. Selon lui, l'allocation du gouvernement à la STI, à la recherche et au développement devrait être portée à 2 % du PIB. Il a également soulevé certaines questions relatives à la sécurité alimentaire, affirmant que l'Afrique devrait être autosuffisante en termes d'agriculture.

Dans le même ordre d'idées, il a déclaré que l'Afrique devait mettre davantage l'accent sur la formation professionnelle, l'innovation et l'esprit d'entreprise, notamment en augmentant le budget de l'éducation. Selon lui, une volonté politique forte est nécessaire pour la transformation du continent.

Le Commissaire ESTI de l'UA et sa délégation poursuivront les contacts et le travail avec leurs homologues nigérians, pour traduire dans les faits les engagements pris de part et d’autre, au cours de cette visite.

 

Pour toute information complémentaire, bien vouloir contacter:

Ms. Claudette Chancelle BILAMPASSI MOUTSATSI| ESTI Department, African Union Commission | Tel: +251 115 517 700 | E-mail:BilampassiC@africa-union.org