LE COMMISSAIRE ESTI DE L’UA EN IMMERSION DANS L'ENVIRONNEMENT DES ÉTUDIANTS DE PAUSTI

|   PAU

Nairobi, Kenya : Parmi les diverses activités que le Commissaire en charge de l'Education, des Sciences et Technologies et de l'Innovation, le Professeur Mohammed Belhocine, a entrepris lors de sa visite à l'Institut de l’Université panafricaine des Sciences fondamentales, des Technologies et de l'Innovation (PAUSTI) du 24 au 27 avril 2022, figurait un dialogue ouvert avec les nouveaux étudiants.

Dans une atmosphère détendue et plutôt bon enfant, le Commissaire a suscité un dialogue ouvert en donnant la parole directement aux étudiants. 

L'une des préoccupations soulevées était relative à la clause  obligeant les étudiants boursiers à travailler en Afrique pendant au moins deux ans, à la fin de leurs études. Les étudiants ont fait part de leurs inquiétudes à ce sujet, car pour eux, le continent n'offre pas suffisamment d'opportunités d'emploi. Craignant donc d'être tentés par des offres lucratives à l'étranger, ils ont demandé au Commissaire quelles mesures l'UA pouvait mettre en place afin qu’ils trouvent des emplois et par conséquent, restent travailler sur le continent.

En guise de réponse, le Commissaire, a reconnu la légitimité de la préoccupation. Toutefois, il a exprimé le souhait de vois les étudiants se projeter plutôt en créateurs qu’en demandeurs d'emplois, citant l’exemple de certains de leurs aînés lauréats de l’UPA qui ont créé avec succès leur propre entreprise, d’autant plus que les programmes de l’UPA comportent la préparation à l’entreprenariat et à l’innovation. « Cela fera de vous des agents de développement du continent, car personne ne développera le continent en lieu et place de ses propres enfants » dira-t-il, faisant le lien avec les aspirations de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine.

Après l'échange avec les étudiants, le Commissaire a visité les laboratoires utilisés par PAUSTI et s’est enquis des travaux de recherche entrepris par les étudiants grâce aux équipements.

Ces équipements ont été acquis avec l’aide financière de la Banque Africaine de Développement, qui est un partenaire clé de l’UPA. D'autres équipements ont été acquis avec le soutien du Japon, partenaire thématique de PAUSTI, à travers l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA). Le Commissaire a pu constater par lui-même les équipements de pointe utilisés à PAUSTI pour mener des travaux de recherche dans des domaines aussi divers que  la biologie moléculaire, la mécatronique, le génie civil ou le génie électrique.

Certains étudiants ont fait des présentations sur la manière dont ils utilisent ces équipements dans le cadre de leurs recherches. Parmi eux, Ifeoluwa D.  étudiante du PAUSTI, elle a présenté son travail de recherche sur les "Peptides antimicrobiens recombinants dérivés de l'épinard et de l'Actinomyces sp.Exhibant une activité antimicrobienne à spectre large contre les pathogènes multirésistants". Elle a expliqué comment l'ensemble du processus de cette recherche a été mené pour aboutir aux résultats et a exprimé sa gratitude à l’UPA pour cette opportunité.

Thierno Amadou Mouctar, ingénieur en télécommunications et développeur web originaire de Guinée, ayant rejoint l'UPA en 2020, a également fait une démonstration à la délégation de l'UA dans le laboratoire d'ingénierie électrique.

Le Commissaire a salué le grand esprit d'innovation des étudiants et les a encouragés à poursuivre sur cette lancée afin d'apporter des solutions africaines aux défis africains.

 

Pour plus d’informations, bien vouloir contacter:

  1. Mrs. Esther Azaa Tankou | Head of Information Division | Information and Communication Directorate, African Union Commission | Mobile: +251911361185 | E-mail: yamboue@africa-union.org
  2. Ms. Claudette Chancelle BILAMPASSI MOUTSATSI| ESTI Department, African Union Commission | Tel: +251 115 517 700 | E-mail:BilampassiC@africa-union.org