NEWS

Rencontre entre la Commissaire RHST et de hauts responsables ministériels au Cameroun 06 September 2020

|   PAU

Yaoundé, Cameroun : Le 6 octobre 2020, la Commissaire de l’Union africaine en charge des Ressources humaines, des Sciences et Technologies s’est entretenue avec les hauts responsables de départements ministériels en lien avec son portefeuille.

Ces rencontres s’inscrivaient en marge de sa mission à Yaoundé en vue de l’installation de la nouvelle Directrice de l’Institut de l’Université panafricaine de Gouvernance, Sciences humaines et sociales (PAUGHSS). La Commissaire a donc profité de sa venue à Yaoundé pour rencontrer et échanger avec certains responsables ministériels.

D’abord rendue avec sa délégation au Ministère des Relations extérieures, elle a été accueillie par la Secrétaire générale du Ministère, S.E. Mme MBALLA EYENGA Cécile, Ministre plénipotentiaire hors-échelle, à qui elle a présenté la nouvelle Directrice de PAUGHSS. Elle a également solliciter le soutien habituel du Ministère afin d’assurer le bon fonctionnement du Rectorat et de l’Institut face aux défis existants.

La Secrétaire générale quant à elle a souhaité la bienvenue à la nouvelle Directrice et a exprimé une fois de plus la disponibilité du Cameroun à rendre son séjour agréable ainsi que celui des étudiants. Elle précisé qu’un point focal désigné à cet effet, travaillera avec les équipes en place.

La délégation s’est ensuite déportée au Ministère des Enseignements secondaires où la Commissaire a eu de fructueux échanges avec la Ministre Dr. Pauline NALOVA LYONGA. Divers axes de discussion ont été abordés, notamment la CESA (Stratégie continentale africaine de l’éducation) et le programme Africa Innovation Expo qui ont été présentés par la Commissaire. La Ministre a exprimé sa joie de savoir que son programme à l’échelon national s’inscrivait en droite ligne du programme continental.

Elle a partagé l’expérience camerounaise de l’école à domicile lors de la période de confinement due à la pandémie de COVID-19, conformément aux recommandations du Comité Technique Spécialisé extraordinaire et virtuel organisé le 30 avril 2020.

Toutefois, la Ministre a qualifié cette expérience d’enrichissante dans la mesure où elle a amené à repenser l’éducation. En effet, le Cameroun est désormais tourné vers l’usage des TIC, notamment l’enseignement à distance, dans le domaine de l’éducation. Comme autre mesure visant à réduire la propagation du Coronavirus, la Ministre a abordé la question de la réduction des effectifs dans les salles de classe afin de respecter au mieux, les mesures barrières.

Un autre point clé abordé lors de cette discussion était celui de l’alimentation scolaire basée sur la production locale. A ce sujet, la Ministre a souligné que son département ministériel disposait d’un programme similaire. La Commissaire a donc fait la proposition de voir le Cameroun abriter l’édition 2021 de la Journée africaine de l’alimentation scolaire. Il convient de rappeler que l’édition de cette année qui devait se dérouler au Tchad a été annulée du fait de la pandemie de COVID-19.

La Ministre a dit le Cameroun prêt à accueillir cet évènement. Par conséquent, des équipes seront constituées pour travailler à la préparation de cet évènement.

Un peu plus tard dans la soirée, la Commissaire a eu un dîner de travail avec le Vice-Chancellor de l’Université de Buéa, Prof. Horace NGOMO suivi du Directeur de l’Advanced School of Translators and Interpreters (ASTI) Dr. SAKWE George ainsi qu’avec le coordonnateur du programme de Traduction et d’Interpretation de PAUGHSS à Buéa, M. Sebastien Gandou.

Au cours des divers échanges avec ces autorités, elle a été mise au courant des derniers développements de la branche de PAUGHSS à Buéa. Elle a sollicité le soutien continu de l’Université de Buéa dans la bonne marche des activités au sein de PAUGHSS, et a exprimé le voeu de voir la coopération entre l’Université de Buéa et PAVEU être renforcée.

Le lendemain, la Commissaire HRST et sa délégation ont été reçues par le ministre d'État, le ministre Jacques FAME NDONGO. La Commissaire RHST a tout d’abord présenté la nouvelle Directrice de PAUGHSS au Ministre. Cette présentation a été suivie d'une séance de travail. Il convient de rappeler qu'avant de rejoindre l'Union africaine, le professeur Anyang Agbor travaillait au Ministère de l'enseignement supérieur au Cameroun. C'est donc toujours un plaisir pour elle de rencontrer son ancien patron.

Le même jour, la délégation a tenu une réunion avec la Ministre de la Recherche Scientifique et de l'Innovation. Avant la rencontre avec la ministre Madeleine Tchuente, la délégation a été invitée à la cérémonie de clôture de la semaine scientifique sur le thème : "Science et lutte contre la pandémie de COVID-19". Etaient présents à cet événement : des scientifiques, des chercheurs et l'académie des sciences du Cameroun.

L'événement visait à optimiser les connaissances scientifiques afin d'affiner la stratégie de lutte contre la COVID-19, et de tirer les leçons des expériences passées.

Jusqu'à présent, l'Afrique est à féliciter car c'est le seul endroit au monde où l'on a constaté une forte résilience à la COVID-19, tandis qu'ailleurs, le virus s'est propagé de manière exponentielle. L'événement a donc été une plateforme d'échanges pour partager les résultats de la recherche. Il a également été l'occasion d'organiser des sessions de recherche dans différents domaines scientifiques. C'est à la suite de cet événement que la ministre Dr. Madeleine Tchuente a reçu la délégation de l'UA.

La Commissaire de l'UA HRST a également été reçue par le ministre de l'éducation de base, le Dr Laurent Serge ETOUNDI NGOA. Au cours des discussions, la Commissaire a présenté les 12 objectifs de CESA. Elle a mis l'accent sur l’objectif 12 portant sur le perfectionnement des enseignants et a félicité le Cameroun qui se concentre davantage sur le CESA dans le développement de ses stratégies éducatives, contrairement à d'autres pays qui se concentrent principalement sur les ODD. Elle a donc encouragé le pays à poursuivre dans cette perspective et a exprimé l'espoir de voir le Cameroun envoiyer un rapport sur ses meilleures pratiques en matière d'éducation.

Pour sa part, le ministre de l'éducation de base a souligné qu'une sensibilisation devrait être menée afin de restaurer l'image des enseignants qui ont été et sont des modèles dans la société.

D'autres points de discussion ont porté sur la reprise des cours dans le contexte de la COVID-19. Le ministre a présenté les différents efforts déployés par le gouvernement pour assurer une reprise des cours sans heurt. Il s’agit notamment de du télé enseignement et de l'enregistrement de certains contenus de cours pour diffusion dans les régions éloignées.

Il a néanmoins reconnu que le Cameroun possède l'une des meilleures flore d'Afrique, et a déclaré que la combinaison de la médecine traditionnelle et de la médecine moderne pourrait expliquer pourquoi le pays et même le continent sont plus résistants à la pandémie. Il a informé la Commissaire que dans les jours à venir, une plateforme de partage d'expériences serait organisée sur le sujet.

Le dernier point de discussion a porté sur l'harmonisation des systèmes éducatifs en Afrique. La Commissaire a exprimé le souhait de voir tous les programmes scolaires africains être semblables.

La réunion clôturant la tournée de la Commissaire a été celle avec le ministre de l'emploi et de la formation professionnelle, M. Issa Tchiroma BAKARI.

Ce fut certainement la mission la plus enrichissante de la Commissaire en charge des Ressources humaines, des Sciences et Technologies au Cameroun.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

 

Chancelle Bilampassi Moutsatsi

E-mail : BilampassiC@africa-union.org

EVENTS

Graduation of Pausti
20 - May 2019
Graduation of PAUWES
20 - May 2019
Graduation of Pausti
20 - May 2019